Les trucs mystérieux

compatou

Voilà le genre de « truc mystérieux » qui me rend dingue. Comment se peut-il que quelque part dans les tréfonds de WordPress se trouve une malheureuse case cochée (ou pas) qui empêche les abonnés de recevoir un avis de nouvel article ?
Comment se fait-il que je ne trouve pas cette case à cocher ? Pourquoi c’est pas automatique ? pourquoi les autres l’ont-ils trouvée et pas moi ?

alerte

sur les autres sites…

Pour sauver mes nerfs et m’éviter des années de traitement pour dépression grave,  est-ce que vous pouvez, cette fois, laisser un commentaire du genre « j’ai reçu un avis par mail » si vous recevez les alertes, évidemment…

 

 

Grand concours !

affiche concours2

Pour ceux et celles qui n’ont pas reçu le mail…

Il y a évidemment de nombreux lots à gagner d’une valeur inestimable, cela va de soi…

Contrairement à ce que l’image pourrait laisser espérer, on ne gagne pas de fauteuil de plage (incasable dans un appartement standard, inutile dans la Beauce, provocateur en Normandie)

Non! on gagne peut-être :

1er prix : une photo de Louise
2ème prix : une dédicace spéciale et personnalisée de Louise
3ème prix : une photo de Dominique
4ème prix  et 5ème prix : la photographie d’une boite d’aspirine ayant appartenu à Louise.
6ème prix et suivants : une jolie poésie en Monte-Alti.
Le règlement du concours n’est pas disponible chez Me Rosette.
En cas d’égalité, une question subsidiaire départagera les éventuels ex-æquo.
Si malgré tout, les candidats ne pouvaient être départagés, il va de soi que je choisirai celui ou celle que je préfère. Dura lex, sed lex..

Vous trouverez le questionnaire

Si par le plus grand des hasards (pfffu j’vois pas pourquoi j’dis ça, tout marche parfaitement sur ce blog !) vous préférez remplir ça, de façon à être sûrs que je vais effectivement recevoir quelque chose, vous pouvez copier/coller le questionnaire ci-dessous et le renvoyer à l’adresse : c.fontvieille@orange.fr avant le 27 mars minuit, le cachet du mail faisant foi.

_____________________________________________________________

1.Comment s’appelle le premier géographe européen ayant pénétré au Monte Alto ?

2.Combien de cas optionnels, la langue monte-alti comporte-t-elle ?

3.A combien de mètres d’altitude culmine la capitale ?

4.Comment dit-on « café » en monte-alti ?

5.Avant d’utiliser les « couronnes » quelle monnaie était en vigueur au Monte Alto ?

6.Comment s’appelle l’emblème de Blépaphore ?

7. Quel pape a canonisé Sainte- Biaffine ?

8. En quelle année Dominique 1er a-t-il instauré la monarchie aléatoire quaternaire ?

9. Entrez ici votre réponse (*)

Question subsidiaire : entre le 1er et le 10ème épisode inclus, combien de comprimés d’aspirine Louise absorbe-t-elle ?

(*)La question 9 s’inspire directement de notre cher vieux MOOC saw. Si des ingénieurs de l’Ecole des Mines-Télécom ont pu commettre une question pareille, je peux aussi !

Saaam’di matin, le roi, la reeiiine…

Ce matin, le choix s’est imposé de lui-même : café-aspirine-clope. Je me suis traînée ( » en me maintenant le cerveau dans l’axe » selon la formule de Louise), vers l’ordi pour le rituel : e mails, blog, journal. Alors, alors, j’ai trouvé ça ! :

commentaire patou

Et dans mes mails y avait ça :

« Merci de prendre en considération ma photo (il n’y a pas de virus dans la pièce jointe – logiquement)
Voici une photo de Jacqueline ma chatte, sans truquage, il y a bien le gilet (acheté pour l’occasion) et le parapluie, j’espère que le fait qu’il ne soit pas tenu ne sera pas éliminatoire.
En plus en ce moment c’est à la mode les photos de chattes, donc en toute logique, vu le nombre de participant et l’excellente photo je devrais décrocher le 1er prix, sinon je peux participer dans la catégorie 2, le chât t’y ment de Tyran
Bonne réception.

chatgilet

 

Là, je me suis dit que ça valait le coup de tenir ce blog. Juste pour les quelques personnes qui contribuent et participent à mes dingueries (parce que c’est pas facile d’avoir l’impression d’être la seule à être dingue).

Bon, sinon, j’vais peut-être détailler un peu plus les résumés pour que Patou45 comprenne quelque chose à cette histoire (quoique…)
Et puis pensez à m’envoyer vos Jacqueline (avec ou sans gilet, avec ou sans parapluie) et vos châtiments de Tyran.

 

 

A l’affiche cette semaine…

gravissime

au cinéma de la banquise cette semaine !

Personne sur ce site ne sait ni où ni comment laisser un commentaire ou un like…Je reçois des mails de lecteurs désespérés. Croient-ils vraiment que je peux le leur dire?
Vous croyez vraiment que je peux vous le dire ? Ah, ah, ah ! Je ne sais absolument pas où se trouve quoi ! J’ai moi-même du mal à retrouver les commentaires et à y répondre dans des délais décents. Je découvre tous les jours des endroits inexplorés dans lesquels je suis incapable de retourner.
Me reconvertir en webmaster, en webdesigner, ben, c’est pas gagné.

Couac qu’il en soit, j’aime bien l’idée d’ offrir une petite pause détente à ceux qui errent dans le labyrinthe PHP. Car j’y erre aussi !
Parfois (euh, non, tout le temps), je suis en train de me galérer sur des questions super importantes dans la vie, du genre :
Devant echo, doit-on mettre 1 ou 2 guillemets ?
Mais pourquoi Vagrant ne démarre-t-il plus ?
Mais comment vais-je faire pour aligner les portes ? (mon dieu, mon dieu, mon dieu…)
Questions archi vitales du moment…

Et, tout à coup, j’ai une idée de bidouille idiote, qui me fait sourire toute seule. (comme l’affiche ciné de ce soir). Je repensais au film, parce que l’héroïne, tombe de Charybde en Scylla, et chaque fois qu’elle croit qu’elle va s’en sortir, elle traverse une épreuve encore plus terrible que la précédente…Je me suis dit : « Ah, ptain, c’est pire que Gravity ce MOOC. »

D’autant que le fil de discussion consacré au projet PHP, j’ai l’impression qu’on est plus que 5 à le fréquenter, que même les profs ont déserté l’endroit. Ca résonne dans les couloirs!
On se croirait dans le palais de l’empereur Wrifgcouh sur la planète Croutch (sur laquelle toute vie a disparu il y a 500 000 ans : un jour, j’vous ferai un blog là dessus).

Je ne sais pas si :
« nous partîmes 7000, mais ça m’étonnerai fort,
que nous soyons plus d’ 1000, en arrivant TOPOR »
(je suis obligée d’élider, sinon, j’ai un pied de trop. )

C’est bien simple, y a presque plus de gens sur ce blog que sur le site du MOOC, c’est l’annexe de l’Ecole des Mines, ici !

En tout cas, c’est plus animé !
Tout ça pour vous dire que je rigole bien avec vous…
Merci !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme un poisson pané…

labyrinthe

« dilemme sur la banquise »

Bon, je suis dans la panade. Je ressemble à un bâtonnet de Croustibat tombé entre la cuisinière et le casserolier : j’ me ramollis, j’me décompose.

Huit jours que je moisis sur place sur le dernier projet, que je mate un écran tout blanc (côté casserolier) ou tout plein de code php (côté cuisinière).

Echo m’a tuer :  il affiche tout ! J’bouge un guillemet et y’a plus rien. Mais alors, rien de rien, genre yaourt renversé sur la banquise.
Je sais pas if $_GET [numpiece] mais moi je guette pas grand’chose sur mon écran.

$[pièce] de….∇φ∅ℑ de php !

Esperluette !

Mon utilisation quotidienne du clavier de l’ordinateur se limite à quatre doigts : soit deux par main. Encore ces doigts sont-ils utilisés l’un après l’autre, dans un ordre aléatoire, sans aucune logique (le croisement de mains, comme au piano n’est pas exclu.)
Bizarrement, les index ne sont jamais mis à contribution et restent un peu suspendus en l’air, alors que l’annulaire gauche est absolument (seulement et seulement) consacré à la touche « a ».

Lorsque j’ai commencé à fréquenter le web, il m’a quand même fallu une bonne année pour intégrer où se trouvait la touche « @ ». Seuls les signes de ponctuation accessibles avec la touche « maj » me sont évidents.

En temps normal, les signes bizarres ne me servent qu’à « parler » comme le capitaine Haddock, ou transcrire une fausse langue inventée pour les besoins d’un dialogue bizarre.

Il y a une dizaine de jours, j’ai rencontré « html » : j’ai découvert Chevrons. « Chevrons » devrais-je dire, car ce sont des jumeaux hétérozygotes, « Ouvrant et Fermant », comme Plic et Ploc, ils ne vont jamais l’un sans l’autre. Une fois sur deux, je me plante, je ferme avec l’ouvrant (ou inversement, ou le contraire…et réciproquement).

Barre oblique(*), elle, se voit remplacée par « point-virgule » à ma grande surprise quand je me relis. Quant à « = », il me demande une auscultation systématique du clavier pouvant durer jusqu’à plusieurs secondes.
(Dans ces conditions s’inscrire à un MOOC de codage est un défi personnel d’une inconscience rare!)

Puis j’ai fréquenté « CSS » quelques jours, qui m’a fait découvrir l’emplacement de « dièse » et des jumelles » Accolade ». Très exigeantes, les accolades ! Elles me demandent deux doigts simultanés, et il faut me voir appuyer sur la touche « Alt Gr » avec l’index, pendant que le majeur opère un grand écart vers la touche « = » !

Il y a trois jours, PHP a fait irruption dans ma vie. (Mon compagnon vit très mal ce ménage à trois, je sens que mon aventure, si elle s’éternise, va causer des dégâts.)
Ah la la ! Ouh la la ! Oï,oï,oï ! C’est l’amour vache !
Je t’en filerai, moi, des $, des [, des ], des & !
J’ai les doigts tout tordus.

Mais je pardonne..Esperluette, c’est un si joli mot !

Esperluette

 

(*) Je REFUSE de dire « slash », je dis « barre oblique », je ne dis pas non plus « hashtag », « dièse » est plus joli, ni « pull-over » mais « chandail » : j’adore les termes désuets, c’est mon petit côté Jean d’Ormesson.

Petit plaisir

Dût-il n’y en avoir qu’un, il y en a un !

Un commentaire !  Ca y est quelqu’un a écrit un commentaire ! Du coup me voilà devenue (soudain) « modératrice ». Extérieurement, ça ne se voit pas : j’ai beau me scruter dans le miroir, je ne remarque aucune différence, aucun grain de beauté supplémentaire. Intérieurement, je tente de rester ultra-modeste. (mais j’ai du mal).

Seule ombre au tableau : après avoir approuvé le commentaire, je ne suis même pas fichue de le voir sur le blog, alors que j’aurais pu passer la matinée à le contempler, et/ou à faire une capture d’écran et diffuser celle-ci à l’ensemble de ma famille.

Comme je tiens à fêter ça, je vais faire une petite bidouille chronophage. Genre illustration qui doit prendre 30 mn normalement, et qui te bouffe 2 heures.

(faisons comme si 2 heures avaient passé ) :

merci

Prochaines batailles : inclure une video, faire apparaître les boutons de partage, apprivoiser un pingback.

 

Article indéfini

« ajouter un article »

Bon, d’accord, je rajoute un article.

Mais alors, un article, ce n’est pas une page ? Et,  quand on l’a écrit, on le retrouve où?

Une petite voix mauvaise me susurre qu’on le retrouve au même endroit que ma belle illustration bidouillée pendant 20 mn, qui devait être à la Une, et qui a brutalement disparu (ou refusé d’apparaître). Read More