Louise 2, le retour…enfin, presque

Bientôt, ici :

Construction d’un nouveau feuilleton,

épisodes de 700 à 1400 mots, disposant  :

d’une illustration,

de liens instructifs,

de concours et demande de participation interactive.

« c’est pas trop tôt » ( Louise 2, le retour )

Mise en chantier : 20 août 2016

Date de livraison du premier épisode : 24 août 2016

(p’tain, fauk jmimett’)

 

L’avaleur n’attend pas (16)

« L’intrigue et le style, voilà ce qui caractérise tout  l’œuvre (1) de Christine » (Georges Simenon)

J’ai décidé, il y a quatre secondes, de rajouter des notes en bas de page. Ça fait chic, les notes en bas de page !  On a tout de suite l’impression de lire un truc sérieux, quelque chose qui se situe entre Wikipédia et un article de Frédéric Lordon (2) dans le « Monde Diplo ».

Sinon, est-ce que je vous ai dit que je participe au MOOC organisé par Isabelle B. « réussir à trouver le crayon, pour ouvrir les images dans un pop-up  juste en cliquant dessus » ? (niveau 1). Du coup, je mène cinq activités de front : écriture de l’épisode suivant, bidouillage des illustrations, réalisation de la video image par image, exercices d’application du MOOC évoqué ci-dessus, et surtout  invention de prétextes divers, mais plausibles, pour repousser la date de mon départ en vacances de quelques jours.

 Résumé : Dominique a mal à la tête.

Verduret était attablé devant sa bassine de Proutch qu’il sauçait de sa large tartine de Tordj’mil. Dominique chipotait son chou du bout de sa cuillère.

«  Allez, Dominique, ne vous laissez pas abattre ! Est-ce que je me laisse aller, moi ? » Read More

Pour toujours, Seigneur ? (12)

« Elle a un caractère de chien chinois » ( John Fante)

Cet épisode contient quatre mots choisis par Isabelle B, insérés dans le texte.
Toi aussi joue avec Isabelle B. et trouve les quatre mots-défi.

Résumé : Cette histoire est de plus en plus confuse, les rebondissements peu crédibles, quant à l’intrigue, elle est totalement improbable. La prochaine fois (même si je doute qu’il y ait une prochaine fois…) je ferai un plan.(aujourd’hui je prends de BONNES résolutions pour devenir un écrivain célèbre et adulé).

Dominique arriva en courant. Louise nota que deux nouveaux sparadraps enveloppaient les doigts du courageux bricoleur de portes explosées.
Au vestiaire, Louise déposa sa cape. Seulement vêtue de son boléro de Ravel et de son short-short, chaussée de ses cuissardes vernies, elle arpenta la travée à la recherche de sa place. Read More