Hacht et Emelle (feuilleton)

hacht emelle php

EPISODE 1

résumé  : il n’y a pas de résumé car c’est l’épisode 1. (on est logique ou on ne l’est pas… depuis que je ne pense plus que sous forme d’arborescence, je suis devenue une fille intraitable !)

Hacht et Emelle progressent sur un bout de banquise, tenant des propos réjouissants :

« – Ah que je suis content d’avoir fini ce labyrinthe! exulte Hacht.

– Et moi donc ! dodeline Emelle (car Emelle a un QI de palourde) »

Soudain, venant à leur rencontre, qu’est qu’ils ne voient-ils pas ?

(Question rhétorique, vous n’avez pas besoin de répondre, c’est juste une figure de style, nous en reparlerons plus tard, si on a du temps.) (ce qui serait étonnant, vu le projet 3) (je referme les parenthèses, ça déconcentre).

Venant à leur rencontre, donc, Pierre Hector Protokol, dit « P. H.P. », un peu comme on dit B.H.L., sauf que … (bon, non, cette fois j’arrête les parenthèses), PHP, donc, s’amène avec son petit air supérieur qui donne immédiatement envie de lui filer des baffes. (un peu comme BHL, d’ailleurs).

Hacht et Emelle ne le connaissent que de vue, car c’est un frimeur, il a les poches pleines de $, depuis qu’il a bossé comme serveur aux States.

En plus, c’est un dragueur fini, un séducteur à 3 balles, un casanova à la petite semaine.

« Je te parie qu’il va t’ aborder » chuchote Hacht à l’absence d’oreille d’Emelle, car vous aurez remarqué, vous, dont la sagacité n’a d’ égale que l’endurance à lire des phrases à rallonge, que les macareux sont dépourvus de toute espèce d’oreille.

Emelle se rengorge un peu, et se dandine en faisant décrire des huit à son croupion. Hacht le prend mal : « Je te dis que ce PHP ne va que nous attirer des ennuis ! »

(à suivre)