Recette du Proutch

Cette recette m’a  été envoyée par « Patou45 ». Je l’en remercie super beaucoup !
Vous pouvez allez sur son site « pas 2 mystères » en cliquant là.
Je mets aussi sa photo parce que je trouve que c’est rare qu’un chien, en tissu, cuisine aussi bien.patou45

Ingrédients (Pour 2 personnes)

  • 1 Chou (de préférence chinois)
  • 100 g beurre
  • 1 m d’Intestins de Brebis (dans les bonnes triperies)
  • 160 g Poireaux
  • 200 g Crème épaisse
  • 1 Couille de Dauphin de rivière
  • Fond blanc de brebis
  • 1 Chou (de préférence rouge)
  • 50 g Saint doux
  • 70 g Gruyère

 

Durée de préparation : ça dépend de vous.

Difficulté : Facile

La liste des ingrédients me vient d’une Excédée qui a trouvé cette recette dans le fond de son placard, et comme je suis des cours de cuisine elle m’a demandé de lui retrouver la recette originale du Proutch. J’ai déniché donc celle du Proutch à la crème Dubarry.

Personnellement je pense que « la couille de dauphin de rivière » est une erreur de transcription. En effet « une couille de dauphin de rivière » c’est quand le couvreur a mal placé son dauphin, et lors des grosses pluies, l’eau de la gouttière coule comme une rivière. On dit dans le jargon des couvreurs : « C’est encore une couille de dauphin de rivière ! ». Je pense qu’il pleuvait fort lorsque l’on a recopié la recette et que la personne s’est dit « Putain, encore une couille de dauphin de rivière ! » et que machinalement il l’a inscrite. Comme on peut voir cela n’a rien à voir avec la recette. Donc on laisse tomber, de plus on risque d’avoir BB sur le dos depuis qu’elle s’occupe des bébés dauphins.

Mais revenons à nos brebis.

Méthode d’exécution :

1 – Prendre vos choux par les côtes et les laver à l’eau de javel (semaine 1 jour 2 du Mooc « les 102 techniques de bases de la cuisine française »), les rincer, les couper.
2 – Faire mijoter le chinois pendant 1h dans une russe.
3 – L’enlever du feu, le mettre sous couvert.
4 – Eplucher, laver et émincer les poireaux.
5 – Suer un peu.
6 – Singer et cuire quelques minutes le poireau.
7 – S’occuper du roux, assaisonner raisonnablement, l’enlever du feu, le mettre sous couvert.
5bis – Suer une seconde fois.
8 – Passez le chou rouge au chinois, que vous avez préalablement fait bouillir au bain-marie pendant 30 mn en révisant vos cours « Spice up my english ». Vous servir de cette mixture pour cuire le riz risotto. (à rajouter sur la liste)
? – Avec les feuilles vertes du chou chinois, il fallait faire un bouquet garni que vous avez mis à cuire avec le chou chinois.
9 – Dans un cul de poule faites monter la mayonnaise (semaine 2 jour 4 du Mooc « les 102 techniques de bases de la cuisine française »). Récupérer au passage les œufs pour une prochaine recette, lavez vous les mains : les œufs c’est de la salmonelle en puissance.
10 – Lavez les intestins de moutons avec de l’eau de javel, rincez, les faire blanchir. Séchez-les au four thermostat 6. Pas trop fort le four sinon vous aurez des chips d’intestins, trop friable pour les garnir. Mais fort bon.
11 – Egouttez le riz.
12 – Mélangez les choux avec la mayonnaise, le poireau, le saint-doux et garnir vos intestins. Un peu comme des cannellonis sans cannellonis. Saupoudrez de gruyère. Mettez au four 240° pendant 20 mn. Sortir du four.
13 – Dégustez avec le roux.

Vous pouvez manger les restes froids, coupé en tranche quand le gras a figé (délicieux pour les apéros)

Techniques mises en œuvre :

  • Eplucher et laver les légumes.
  • Dénicher un roux.
  • Réaliser un fond blanc de brebis.
  • Emincer les poireaux.
  • Cuire des légumes à l’anglaise.
  • Réaliser une crème.
  • Saupoudrer de gruyère.

Bon appétit.

Pas 2 mystères