Initiation au calendrier (niveau 1)

mooc calendrierLe calendrier monte-altiste est du type unico-solaire.
A l’origine, en effet, ce calendrier devait être ajusté à l’année solaire, mais suite à une malencontreuse erreur de calcul de Metabas-le-Niais (je reviendrai plus tard sur Metabas-le-Niais, si j’ai le temps et encore des lecteurs…) pour mathématico-logique qu’il fût,  aboutit à un gros patacaisse calendaire.

L’année comporte douze mois de 32 jours. (Là, quand même, Metabas aurait dû tiquer.)
L’année standard est donc de 384 jours. Pour rétablir ce léger décalage,
tous les trois ans, le deuxième et onzième mois de l’année disparaissent, mais l’année est alors complétée par trois jours dits « épagomènes ».
(Je mets un lien pour vous montrer que ce feuilleton est d’une haute tenue étymologique.)

Chaque mois est divisé en « octades approximatives » (celles-ci peuvent en effet ne compter que sept jours, mais c’est exceptionnel). Les octades portent un nom particulier qui permet de se situer dans le mois (il n’y a en effet pas de quantième).

L’année commence par le mois de Joliette (équivalent du mois de mai de notre calendrier grégorien) ce qui permet de manger sur la terrasse le soir du Réveillon.

Noms des mois : Joliette, Fleury, Esperluette, Conges,  Vendanges, Granmois, Grisouille, Sifroy, Gelif, Morduti,  Gibe, Poisson.

Noms des octades mensuelles : Pronde, Mide, Gülde, Gride.

Noms des jours de l’octade : 1. Onedi, 2. Duelette, 3. Dreïstuche , 4. Quadro,
5. Hemeshon, 6. Sixième, 7. Heptaμère, 8. Bocim.

Une date s’énonce sans quantième, en précisant l’octade entre le nom du jour et celui du mois. Ainsi Heptaμère de Gülde Granmois correspond peu ou prou au 23 octobre (ce qui par un hasard extraordinaire est la date de mon anniversaire ! alors, ça, c’est complètement dingue, comme quoi, hein, y a des coïncidences troublantes dans la vie, non ?)

Attention ! Vous trouverez page 2.4  un quiz de contrôle des connaissances valant pour 9% dans la note finale. Vous pouvez également consulter la vidéo page 2.3 « calendrier avancé » de M. Paul Grinfort.

10 commentaires

  1. Pingback: Vous m’en remettrez une douzaine (6) | pas au point
  2. moocreflexion · mars 5, 2016

    Si j’ai bien assimilé le cours du MOOC « soyez les maîtres du temps », je suis née un Bocim de Gülde de Grisouille.. Mais je n’ai pas accès au Forum pour mes 2 questions subsidiaires, alors je les pose ici (merci de respecter le fil) :

    1 – Puisque tous les 3 ans, on corrige le calendrier avec le cycle astronomique : est-ce que les jours épagomènes s’énoncent à la suite, soit Onedi, Duelette et Dreïstuche de Gride de Poisson, ou Est-ce qu’ils ne s’appellent pas et restent anonymes ?
    1 bis – si 1ère partie de la réponse à 1 est : on nomme et décale, merci de m’adresser le calendrier perpétuel de correspondance avec le calendrier grégorien. Ou alors m’envoyer le formulaire + le fichier zip avec l’index que vous aurez fait avec le PHP… Parce que je ne le trouve pas sur le web et que ça va trop vite, et que la neige elle est trop molle pour moi.
    1 ter – je viens de m’apercevoir de ma sottise ! Même si l’on nomme les jours épagomènes de Poisson, l’an neuf commencera toujours par Onedi de Pronde de Joliette !!! N’est-ce pas ? Vachement bien étudié finalement !
    1 quater – puis-je poser des RTT pendant les jours épagomènes ?

    2 – Toujours dans l’hypothèse où l’on veut rattraper (se faire rattraper) par le cycle astronomique, ceux nés en Fleury et Gide ne peuvent fêter leur anniversaire. Doit-on quand même leur offrir un cadeau ?
    2 bis – Pour les années épagomènes : Quid des salaires de Fleury et Gibe ? Conserve-t’ on la prime du 13ème mois ? Quid des trimestres de retraites ?

    Sans réponse de l’équipe pédagogique avant de Heptaμère de Mide de Gide au soir, soit sous 10 jours, je me désinscris du MOOC des Pététés.

    Aimé par 2 people

    • l'excédée · mars 5, 2016

      équipe pédagogique :
      Pour répondre à vos questions, fort légitimes et pertinentes ! (mais ces notions seront revues dans le cours « calendrier niveau 2 »)
      1. Les jours épagomènes ont des noms bien spécifiques :
      üsdi, forday, vaskrissinié (soit les jours 1,4,8)
      1 bis. Le calendrier pérpétuel sera l’objet d’un « projet à rendre ». Vous pourrez consulter la page et déposer votre projet à partir du 10 mars.
      1 ter. effectivement, tous les premiers jours de l’année commencent systématiquement en joliette (mois) de pronde (première octade) onedi (premier jour de l’octade). Bravo !
      1 quater. Non, car les jours épagomènes sont fériés !
      2. Légalement, (comme dans le calendrier grégorien, s’agissant du 29 février des années bissextiles), les natifs de Fleury et Gibe, reportent leur anniversaire au mois d’esperluette et poisson. Libre à vous de leur offrir un cadeau.
      2 bis. Les mois des années « rattrapantes », les salaires ne sont pas versés, en revanche ils sont comptabilisés dans les trimestres cotisés, le treizième mois est versé au prorata des jours travaillés.
      Cordialement,
      Paul Grinfort.

      Aimé par 1 personne

      • moocreflexion · mars 5, 2016

        Merci à l’équipe pédagogique d’avoir répondu si promptement et d’avoir tenu compte de mes remarques en complétant le cours sur les jours épagomènes qui comprenaient bien des champs lacunaires et je ne voulais pas vous offusquer, Monsieur Grinfort, mais j’aime les choses précises, mais comme il n’était pas noté dans le cours, ni renvoyé sur lien du web, et non plus que les jours épagomènes étaient fériés, en plus de qu’on connaissait pas leurs noms. Merci. Vous pouvez respirer.

        J'aime

  3. moocreflexion · mars 5, 2016

    Encore une petite question. Dans le calendrier Monte-Altiste, en quelle année sommes-nous ? Fait-on comme nous référence à la

    J'aime

    • moocreflexion · mars 5, 2016

      OUPS mauvaise manip. Encore une petite question. Dans le calendrier Monte-Altiste, en quelle année sommes-nous ? Fait-on, comme nous, référence à la naissance de JC, soit 2016 ans environ ?

      J'aime

  4. l'excédée · mars 5, 2016

    Le calendrier monte-altiste, bien qu’établi par Metabas-le-niais en 492 après JC, s’apparente au calendrier grégorien.
    Vous trouverez des compléments d’informations dans l’intéressant ouvrage  » Religion et organisation écclésiastique » de mme Paulette Letourneur aux éditions POF.

    Aimé par 1 personne

  5. Pingback: C’est du poulet ? (8) | pas au point
  6. sylvie94 · mars 25, 2016

    J ai décroché. Remarque : je peux laisser un commentaire. Parfois je ne vois pas la case même à jeun. Lol

    J'aime

    • l'excédée · mars 25, 2016

      Déjà que j’ai du mal à l’écrire, si, en plus t’as du mal à le lire !
      Va lire la page « saints cartilages » c’est l’une de celle qui me fait le plus marrer (même à jeûn).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s