Louise II le retour (2)

J’ai dû avoir une petite crise de catalepsie . Genre absence prolongée. Y a tellement de chiures de mouches sur mon écran d’ordi qu’on dirait que tous les mots sont remplis de i tréma. Faudrait que je me renseigne sur la date, si ça se trouve ça fait six mois que j’ai pas écrit un épisode. Saperlipopette ! j’espère que le Monte-Alto n’est pas zafeu-éhassant.

Le temps de relire l’épisode 1, histoire de voir où on en est, et j’vous ponds l’épisode 2.

 » Christine F.  a la rapidité de l’éclair ! »  Don Diego de La Vega (*)
Episode 2 : Un train vaut mieux que deux

Le train partait dans 45 minutes. Louise rafla donc ses sacs de voyage et y enfourna, au hasard, tout ce qui lui tomba sous la main . Lucide cependant, elle reposa la disqueuse-meuleuse, se souvenant soudain que celle-ci était hors d’usage. Elle goba un comprimé de paracétamol d’un air guilleret, enfila ses bottillons rouges, et consacra les trente minutes suivantes à chercher ses clefs. Heureusement, elle n’habitait qu’à trois minutes de la gare, ce qui lui permit :
-d’acheter son billet,
-de le retourner dans tous les sens (recto, verso, largo, longo, dessus, dessous, soit 8 manipulations possibles) avant de réussir à le composter,
-d’obtenir du distributeur, contre une somme à la limite de l’astronomique, un petit paquet de pastilles à l’anis (les mêmes que celles à la menthe, mais à l’anis), (C 6)
-de franchir la passerelle en galopant afin d’atteindre le quai 2. (car avez-vous remarqué que le quai d’où part VOTRE train est toujours celui qui vous oblige à prendre la passerelle ?)

train-monte

bidouille-qui-prend-trois-heures

Après avoir réussi à doubler, dans les 32 marches de la montée, la dame affublée d’ une énorme samsonite (rouge), dont les roulettes sursautent toutes des cinq marches, envoyant la valise dans les mollets de la propriétaire, l’obligeant à s’arrêter et à remettre sa valise sur le plan incliné, puis à reprendre son ahanante et cahotique ascension,(virgule)

puis avoir galopé sur la passerelle en évitant le militaire, sac (kaki) en travers des épaules ET téléphone en main qui textote du pouce, et dévie dangereusement, barrant par à-coups le passage,(virgule)

et enfin redescendre les autres 32 marches en essayant de dépasser une double mère de famille (dont l’un des enfants – celui qui a deux ans- ne maîtrise pas encore la descente alternée, se mélange les pieds sur chaque marche en oscillant, suspendu à la main de sa mère, pendant que l’aîné -celui qui a cinq ans- pleure en montrant son genou, vu qu’en voulant faire le mariole, il s’est gaufré sévère dans la montée),(virgule)

Louise atteignit enfin le quai 2, juste au moment où le haut-parleur crachouillait une bouillie quasi incompréhensible d’où il ressortait au final que « cheutchtpress nutuichtpro 4526 en pchroptnance de Veutchbourg et en ditchchektion de Britzui » aurait chingt minutes de retard.(point)

Rassurée, Louise en profita pour se colloquer une gélule d’Ibuprofène, une 400, ses préférées , et alla se planquer au bout du quai afin d’y allumer une sacrée bonne petite clopasse.

Chingt minutes plus tard, le cheutchtpress nutuichtpro 4526 en pchroptnance de Veutchbourg et en ditchchektion de Britzui, pointa le nez de sa locomotive et Louise s’y engouffra avec grâce et détermination. Ayant casé ses cinq sacs plastiques dans le porte-bagage, elle s’affala avec conviction sur son siège et s’endormit.

( C’est par pure bonté d’âme que je la fais s’endormir : le voyage jusqu’au Monte-Alto dure près de 26 heures, sans compter le temps entre les correspondances, et je ne peux décemment pas consacrer quatre épisodes au voyage, vous le comprendrez aisément. On ne va pas s’ennuyer pendant 26 heures dans un train, vous et moi…Quant à Louise, il vaut mieux pour elle qu’elle dorme, vous en conviendrez aussi.)

(D’ailleurs si vous vous ennuyez, vous pouvez aller lire l’intéressant article consacré au Monte-Alto ou encore consulter la fiche-tricot du modèle phare de notre collection « Louise » en cliquant ici ou )

(Non, parce que là, j’ai à faire. Faut que je bidouille une illustration convenable – ça prend un temps de mort-, que je me souvienne comment on procède pour qu’on puisse agrandir l’image en cliquant dessus et que je fasse en sorte que les liens lient -prononcer lien li-, punaise j’en ai pour trois jours.)

Et donc :

à suivre.

(*)Zorro

8 commentaires

  1. Electron Libre · février 23

    J’étais en train de relire pisode 1 et comme je ne lis pas vite, failli louper le train 4526. J’aurais pris le suivant le 4528 pour raccrocher les wagons.
    Hâte de connaître la suite.

    Aimé par 1 personne

  2. Livres d'un jour · février 24

    Ravie de te retrouver dans la blogosphère.
    J’attends aussi la suite !

    Aimé par 1 personne

  3. izabelleb · février 24

    Coucou Louise, bon voyage à toi! va falloir que je me replonge dans le lexique, moi………. Heureusement j’ai 26 heures / bon, un peu moins vu que j’ai déjà pris du retour à la lecture! ❤

    J'aime

    • l'excédée · février 24

      Comme les express ne vont pas vite, tu as le temps ! (en plus, le rythme de parution des épisodes n’a pas encore été discuté avec mon éditeur…)

      J'aime

  4. sylviedenogent · mars 1

    Bonjour Christine,
    Je suis contente de te lire de nouveau.
    Je viens seulement de lire cet épisode puisse j’ai un train de retard… ou plus ? Mais comme je n’ai pas les horaires pour Monte-Alto, il n’y a peut-être qu’un train par semaine…
    Heureusement que mon train quotidien n’est pas aussi long sinon il faudrait que je parte 2 heures avant mais la veille !
    Ah ! Un grand merci pour tes ,(virgule) cela a évité une syncope et à mes voisins de trajet de se trouver dans l’embarras.😨
    Bonne journée 💋🚂🚂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s