En attendant Louise (2)

Vous avez vu ? Je fais des progrès ! les épisodes sont courts et arrivent à un rythme supportable. Sinon, chui hyper fière, j’ai réussi à appeler quelqu’un au téléphone avec mon  smartphone … (celui que j’ai acheté pour le MOOC)

résumé : désert-stop-atterrissage forcé- stop- moteur cassé-stop- chute de corps-stop

PIZOD 2

J’ai ravalé mon cœur qui s’est mis à battre à 180. Non seulement ça bougeait, mais ça tentait de se relever. C’était à quatre pattes et couvert de sable.
« Ah ptaaaaaain » a dit le truc qui a fini par se mettre debout.
« Ah, bonjour  !» a-t-il rajouté en m’apercevant, tout en tentant d’enlever le sable qui le recouvrait.

Il avait des cheveux longs, une voix pas trop grave et un corps féminin. Il, enfin… elle, a commencé à remonter la pente du cratère avec un air naturel comme si c’était le genre de chose qu’elle était habituée à faire tous les jours.Elle avait une espèce de sac fixé dans le dos, mais je ne pouvais pas bien voir ce que c’était.Elle s’est donc approchée de moi et m’a pris la main, qu’elle s’est mise à me secouer, comme si elle était un président en visite, filmé par les caméras du journal de 20 heures.
«  Enchantée, absolument enchantée de vous rencontrer, je m’appelle Dominique, tu peux m’appeler Dom’ ou Domi, mais pas Nique, hein, ça prête à confusion.. ». Elle m’a fait un charmant sourire et un clin d’œil.
Moi, j’avais la bouche ouverte, lamentable, et j’étais tellement surpris, que j’ai été incapable de prononcer un seul mot.
Consciente du trouble dans lequel je me trouvais, elle m’a tapé sur l’épaule: « Relax, mec, relax, tout va bien se passer, y a rien de grave ». Elle m’a agrippé le bras et traîné vers la bâche, m’a assis sur la caisse et tendu la gourde.
«  Faut que tu boives un coup… »
J’ai avalé de travers la première gorgée et je me suis mis à tousser. Ça a dû me sortir des vapes, parce que je me suis mis à réfléchir à toute vitesse, à essayer de trouver une explication rationnelle à ce mic-mac, tout en toussant façon je-me-noie-dans-un-verre-d’eau.

avion poséPendant que je jouais les dames aux camélias, elle s’était mise à se promener autour de l’avion, à farfouiller dans la caisse à outils et à regarder à l’intérieur de la soute. Je la suivais du regard en me persuadant qu’après une chute pareille personne ne pouvait survivre plus de cinq secondes.
C’est alors qu’elle me tournait le dos, que j’ai enfin pu enfin voir ce qu’elle portait. Ce n’était pas un sac, comme je l’avais d’abord pensé, ni même une espèce de parachute. Non, cela ressemblait à une paire d’ailes, recouvertes de plumes ternes, des ailes bizarrement repliées, dont l’une, même, pendouillait un peu.
Elle s’est retournée à ce moment et a surpris mon regard.
«  Ah, tu regardes ça, dit-elle en désignant son dos, ça, c’est mes ailes, mais elles sont cassées. Elles ne me servent plus à rien, je ne peux plus voler avec.. » Elle a fait une courte pause en souriant bizarrement. Elle s’est même mise à rire d’un petit air désabusé. « Mais ça, reprit-elle, que je ne pouvais plus voler, tu t’en étais rendu compte. »

(à suivre)

5 commentaires

  1. sylviedenogent · avril 16, 2016

    Ah bon ? Parce que les téléphones d’aujourd’hui servent aussi à téléphoner , 🙂 🙂 🙂

    J'aime

    • l'excédée · avril 16, 2016

      et à écrire des sms, mais j’ai pas trouvé les « accents » alors ça me prend du temps pour choisir les mots sans caractères spéciaux. ( mais je peux écrire « video »,  » a parte » et « Ciceron » autant que je veux (ouf!))

      Aimé par 1 personne

      • sylviedenogent · avril 16, 2016

        Pour les accents, essaie de laisser le doigt appuyé sur la touche (a par exemple), et tu auras peut-être une panoplie de a avec des accents…

        J'aime

      • Electron Libre · avril 18, 2016

        Eh ben moi, j’ai un téléphone portable qui téléphone… et qui ne fait que ça (pas de photo, et encore moins de connexion Internet). Quant aux sms, pour taper un é, je tape 6 fois sur la touche 3 !!! et en plus, je ne peux pas recevoir de mms) Il faut avouer qu’en la matière je suis mi-sapiens mi-néanderthal… mais ne désespère pas évoluer jusqu’à devenir Cro magnon.

        J'aime

        • l'excédée · avril 19, 2016

          Ben ouaip jusqu’à la semaine dernière j’avais un super Nokia 1932 (c’est l’année , pas le modèle) mais y avait le MOOC, tsss.

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s